Kinskuch Alice Arm (Colombie-Britannique)

Le 24 mai 2016, Hecla a acheté l’intégralité de la propriété Kinskuch qui rassemble 156 claims miniers totalisant 59 400 hectares. La propriété n’est associée à aucune redevance calculée à la sortie de la fonderie ou participation aux bénéfices nets. La propriété Kinskuch est bien située, à proximité de la ceinture minérale Iskut-Stewart-Kitsault au nord des communautés côtières d’Alice Arm et de Kitsault en Colombie-Britannique. Une plateforme ferroviaire historique offre un accès à la partie ouest de la propriété (Figure 1).

Map - Kinskuch
Vue d’ensemble et historique

La propriété recèle un potentiel de découverte de gisements épithermaux d’or-argent, de gisements porphyriques d’or et de gisements de sulfures massifs volcanogènes (SMV) qui pourraient suffire à rentabiliser une mine.

La prospection a commencé dès 1889 dans les environs des claims Kinskuch. Au début des années 1900, l’intérêt à l’égard de l’exploration était alimenté par les producteurs de cuivre-plomb-zinc-argent situés dans les environs de la ville d’Alice Arm, notamment les mines Hidden Creek et Bonanza (Granby Consolidated Mining, Smelting and Power) qui ont commencé à produire des métaux en 1914. La mine Dolly Varden, située à l’ouest du flanc nord-ouest du bloc de claims Kinskuch, a produit de l’argent jusqu’à la fin des années 1920, puis durant les années 1950. À l’intérieur du bloc de claims Kinskuch, la production s’est limitée à trois petites mines, dont la mine Esperanza (4661 tonnes) située à 1,2 km au nord d’Alice Arm, la mine Rose (72 tonnes) située à environ 10 kilomètres au nord-nord-ouest d’Alice Arm et la mine Illy qui a produit 33 tonnes de minerai et se trouvait à environ 15 km au sud-ouest d’Alice Arm par voie équestre.

Entre 1918 et 2016, un total de 37 entreprises d’exploration et d’extraction ont enregistré des activités de coupage de lignes, de prospection, de cartographie géologique, d’échantillonnage des sols, des minéraux et des sédiments de ruisseau, de levés géophysiques, de creusement de tranchées et de sondage au diamant dans les claims Kinskuch. Elles recherchaient des sulfures massifs volcanogènes (SMV) comportant des métaux précieux et des gisements de minerai porphyrique contenant du suivre, du molybdène, de l’or et de l’argent. Les derniers travaux réalisés sur la propriété Kinskuch l’ont été par Bravo Gold, qui a contrôlé ces claims de 2011 à 2015.

Bravo Gold a exécuté un programme visant la cible Illiance et employant 4 foreuses au diamant pour une profondeur totale de 855,8 mètres en 2011. La société a depuis récolté 245 échantillons rocheux et 338 échantillons de sol dans diverses zones ciblées de la propriété Kinskuch. En 2013, Bravo a récolté des échantillons, produit des cartes et prospecté à la cible Illiance, en plus d’axer des programmes de cartographie et d’échantillonnage rocheux sur les cibles Illiance et Gold Stream.

Figure 1 : emplacement de la propriété Kinskuch et délimitation des claims et cibles pour 2017
kinskuch-figure-1

Géologie

La propriété Kinskuch se situe à l’extrémité septentrionale d’une zone que l’on appelle le complexe Stewart et dont la stratigraphie est similaire à celle des gisements Eskay Creek, Silbac-Premier et SNIP (Figure 2). Le groupe Hazelton surplombe le groupe Stuhini et comprend des ignimbrites dacitiques avec cristaux de hornblende et de plagioclase, ainsi que des roches sédimentaires et volcaniques associées. Ces roches sont surplombées par la stratigraphie du Jurassique inférieur à moyen d’Eskay Creek, qui se compose de volcanite felsique marine et de roches sédimentaires épiclastiques associées. Les roches intrusives viennent du Crétacé et de l’Éocène, et on les associe au complexe plutonique côtier.

Figure 2 : la propriété Kinskuch par rapport aux autres gisements du Triangle d’or
kinskuch-figure-2

CORRIDORS MINÉRALISÉS
Les corridors minéralisés Homestake et Illiance River situés sur la propriété Kinskuch sont des corridors prospectifs de sulfures massifs volcanogènes (SMV) dont la roche d’accueil présente la même stratigraphie que la roche d’accueil du gisement Eskay Creek plus au nord.

Corridor Homestake
Le corridor Homestake (Figure 3) est une ceinture de plus de 30 km comprenant des venues minérales et des mines qui ont cessé la production. Elle s’étend vers le nord-nord-ouest à partir de la ville d’Alice Arm le long de la vallée fluviale de Kitsault et atteint la bordure australe des champs de glace Cambria. La ceinture comprend diverses venues sur la propriété Kinskuch dans la partie sud du corridor, sur la propriété Dolly Varden dans le centre du corridor, et sur la propriété Homestake Ridge qui forme la partie nord du corridor.

Corridor Southern Homestake
On a découvert au XXe siècle des filons d’or, d’argent et de quartz dans la partie sud du corridor Homestake. Ces filons d’or-argent-quartz se trouvent immédiatement au nord de la communauté d’Alice Arm et comprennent les venues Esperanza, Billy Barton, Lone Maid et Acadia. La venue Esperanza a donné lieu à une production restreinte de 1911 à 1948.

Par le passé, l’exploration dans la région était axée sur une superposition de filons de quartz rubanés découverts dans l’argilite noire du groupe Stuhini. La minéralisation est principalement composée de galène, de sphalérite et de sulfosels sous forme de disséminations irrégulières et de couches rubanées dans des filons de quartz-carbonate. Plusieurs galeries d’accès ont été créées dans les zones Esperanza et Lone Maid, et on a creusé des tranchées visant les venues Billy Barton et Acadia. Une faible production de minerai riche en argent a eu lieu dans le corridor Southern Homestake entre 1911 et 1948.

Corridor Central Homestake
Les mines Dolly Varden, North Star et Torbit, qui ont mis fin à leur production, sont situées au nord et à l’ouest de la propriété Kinskuch. Elles ont été exploitées dans la vallée fluviale de Kitsault de façon intermittente entre 1919 et 1959 et produisaient de l’argent, du plomb, du zinc, du cuivre et de l’or. On pensait à l’origine que ces gisements étaient des filons situés à proximité d’un système de failles de distension, mais plus tard, on les a interprétés comme un gisement exhalatif stratiforme. Des activités d’exploration sporadiques dans la vallée fluviale de Kitsault ont eu lieu près des indices affluents connus du corridor Central Homestake.

Corridor de la rivière llliance
Le corridor de la rivière Illiance du projet Kinskuch (Figure 3) se situe dans la partie orientale de la propriété et présente une étendue longitudinale de 5 km de stratigraphie volcanique fortement altérée où on remarque de la minéralisation polymétallique épithermale de type SMV riche en argent dont les venues se présentent dans une série d’horizons subverticaux suivant le corridor de roche altérée. Le long de ce corridor, la stratigraphie est la même que celle qui abrite les zones de ressources Homestake Main et Homestake Silver.

Figure 3 : corridors ciblés et secteurs prioritaires 2017 pour la propriété Kinskuch
kinskuch-figure-3

Des échantillons de roche historiques ponctuels et prélevés par saignée de plusieurs venues le long du corridor de la rivière Illiance ont offert des valeurs maximales de 3761 g/t Ag, 7,6 % Pb et 17,0 % Zn, de nombreux échantillons contenant plus d’un gramme d’argent par tonne. Les résultats d’échantillonnage historiques de 2011 obtenus en excavant des tranchées et en rainures comprennent un intervalle de 2,2 mètres de large où se trouvent en moyenne 530 g/t Ag, 5,5 % Pb et 4,2 % Pb, un intervalle de 1,1 mètre de large où se trouvent en moyenne 285 g/t Ag, 4,3 % Pb et 3,2 % Zn ainsi qu’un intervalle de 1,9 m de large où se trouvent en moyenne 373 g/t Ag, 16,0 % Pb et 10,4 % Zn.

4 trous de carotte ont été forés en 2011 pour un total de 855,8 m, afin de tester l’extension en profondeur des tranchées creusées en surface. Le puits de forage KN11-02 situé dans la portion australe du corridor a croisé un intervalle de 2,8 m comprenant en moyenne 318 g/t Ag, 0,40 g/t Au, 2,2 % Pb et 6,5 % Zn et dont un intervalle de 0,70 m offrait des teneurs de 735 g/t Ag, 0,82 g/t Au, 3,5 % Pb et 11,3 % Zn. La minéralisation semble s’inscrire dans un tuf lithique appartenant à la formation Betty Creek du groupe Hazelton qui est composé de sphalérite, galène et pyrite stratiforme et clairsemée.

Le puits de forage KN11-03 situé à 500 m au sud du puits KN11-02 a croisé un intervalle de 3,9 m comprenant en moyenne 268 g/t Ag, 0,20 g/t Au, 1,3% Pb et 6,5 % Zn et dont un intervalle de 0,90 m offrait des teneurs de 584 g/t Ag, 0,30 g/t Au, 3,4% Pb et 17,7 % Zn.

L’orifice du puits de forage KN11-04 a été aménagé à partir de la même plateforme de forage que le puits KN11-03, mais il est légèrement plus orienté vers le sud. Le puits a croisé un intervalle de 9,7 m comprenant en moyenne 77 g/t Ag, 1,4% Pb et 3,9% Zn et dont un intervalle de 1,9 m comprenait en moyenne 338 g/t Ag, 0,2 g/t Au, 5,0% Pb et 15,9% Zn.

Jusqu’ici, la minéralisation suivant la rivière Illiance présente des styles de minéralisation épithermale SMV et à contrôle structural. En plus des zones où nous avons foré et creusé des tranchées le long du corridor de la rivière Illiance, nous avons recueilli des échantillons en surface et dans des anomalies de sol contenant jusqu’à 100 grammes d’argent par tonne dans la portion septentrionale du corridor appelé anomalie Gold Stream.

Ressources

Il n’y a aucune ressource conforme au Règlement 43-101 pour la propriété Kinskuch.

Plans d’avenir

Les activités de notre programme d’exploration 2017 seront axées sur six zones cibles de la propriété et nous permettront de progresser dans chacune de ces zones.