Lucky Friday Mullan (Idaho)

Lucky Friday est une mine d’argent, de plomb et de zinc très profonde du district minier de Cœur d’Alène, au nord de l’Idaho. La mine a commencé ses opérations en 1942 et, grâce au projet du puits no 4 qui devrait être achevé à la fin 2016, on prévoit qu’il reste encore 34 années à sa vie active. La mine Lucky Friday se trouve à 1,6 km (1 mille) à l’est de Mullan (Idaho), à côté de l’autoroute Interstate 90.

En 2015, on a traité en moyenne 815 tonnes de minerai par jour et produit 3,0 millions d’onces d’argent à un coût décaissé, déduction faite des crédits liés aux sous-produits (une mesure non conforme aux PCGR) (1), de 11,232 $ l’once. La production prévue en 2016 se chiffre entre 3,0 millions d’onces d’argent à un coût décaissé, déduction faite des crédits liés aux sous-produits, de 9,00 $ l’once (1).

(1) Le coût décaissé par once d’argent, déduction faite des crédits liés aux sous-produits, est une mesure non conforme aux PCGR dont le rapprochement avec le coût des ventes et autres coûts de production directs et l’amortissement pour dépréciation et épuisement, les mesures conformes aux PCGR dont la correspondance est la plus proche, est présenté à la page d’avis juridiques du présent site Web.

Map - Lucky Friday
Vue d’ensemble et historique

Lucky Friday est une mine d’argent, de plomb et de zinc très profonde qui se situe dans le district minier de Cœur d’Alène, au nord de l’Idaho. Hecla contrôle désormais la totalité du gisement Gold Hunter, aussi connu sous le nom de Lucky Friday Expansion Area, suite à l’acquisition d’Independence Lead Mines Company au quatrième trimestre 2008.

La mine est située à environ 1,6 km (1 mille) à l’est de Mullan (Shoshone County, North Idaho), et à 89 km (55 milles) à l’est de Cœur d’Alène (Idaho) le long de l’autoroute Interstate 90 (I-90). Ces installations se trouvent juste au nord de l’I-90, près de la sortie 69. Le chevalement de puits Silver est facile à observer à partir de l’I-90, car le collet de puits se trouve à environ à 21 m (70 pi) au-dessus du fond de vallée. Le réseau de filons Lucky Friday est immédiatement adjacent au puits Silver, alors que le gisement Gold Hunter se trouve à 1,5 km (5000 pi) du puits.

Lucky Friday a repris la production de façon limitée en 2013, et a recommencé à produire à plein rendement en septembre 2013. En 2015, on a traité 815 tonnes de minerai en moyenne, pour une production de 3,0 millions d’onces d’argent.

Le projet du puits no 4 est essentiel à notre croissance. L’excavation en est au niveau 8500, et les travaux se poursuivent à la station située à ce niveau. Le projet du puits no 4 est achevé à 90 %, et la fin des travaux est prévue en 2016, ce qui nous permettra d’avoir accès à des zones où la teneur est plus élevée dès 2018, une fois le développement connexe terminé. Le projet du puits no 4 est associé à des coûts prévus de 225 millions de dollars, dont environ 20 millions de dollars qui restent à dépenser cette année.

L’usine possède des installations de surface complètes et un broyeur d’une capacité de 1000 tonnes de minerai par jour, qui produit des concentrés de plomb et de zinc. À l’heure actuelle, ces concentrés sont expédiés par camion aux fins de traitement à la fonderie de Teck Cominco Metals Ltd. à Trail (C.-B.), au Canada. Toute la production repose sur des procédés souterrains, notamment l’exploitation par gradins droits ou par gradins renversés. Les résidus grossiers sont mélangés à du ciment pour servir de remblai. La production se fait par l’entremise de rampes et de transferts, à l’aide essentiellement de jumbos de forage, de l’extraction mécanique et transport par camion vers le puits Silver. On accède aux galeries souterraines par le puits Silver, qui est bétonné et d’un diamètre de 5,5 m (18 pi).

Géologie et exploitation minière

On a exploité deux structures minéralisées à la mine Lucky Friday. La première, exploitée jusqu’en 2001, était le filon Lucky Friday, un filon de fissure typique des nombreux autres que l’on retrouve dans le district minier de Cœur d’Alène. Le corps minéralisé se trouve dans la formation Revett qui est reconnue pour renfermer d’excellentes roches hôtes dans un certain nombre de corps minéralisés du district minier de Cœur d’Alène. Le filon Lucky Friday est orienté vers le nord-est et plonge abruptement en direction sud, sur une largeur de 1,8 à 2,1 m (6 à 7 pi). Ses principaux minerais sont la galène et la tétraédrite, avec de faibles quantités de sphalérite et de chalcopyrite. Ces minerais se retrouvent dans un seul corps continu, à l’intérieur ou à côté du filon Lucky Friday. La majeure partie du corps minéralisé s’étend d’une profondeur de 366 m (1200 pi) jusqu’à une profondeur de 1835 m (6020 pi), et même plus bas.

La seconde structure minéralisée, que l’on appelle Lucky Friday Expansion Area, se trouve dans la formation Wallace. On y réalise des activités minières depuis 1997 aux termes d’un accord conclu avec la Silver Hunter Mining Company (« Silver Hunter »), notre filiale en propriété exclusive. En 1991, nous avons découvert plusieurs structures minéralisées affichant des teneurs élevées en argent dans une région appelée la propriété Gold Hunter qui se trouve à environ 1,5 km (5000 pi) au nord-ouest des galeries actuelles de Lucky Friday. Cette découverte a entraîné le développement de la propriété Gold Hunter au niveau 4900. Le 6 novembre 2008, nous avons mis les touches finales à l’acquisition, par l’entremise de Silver Hunter, de l’intégralité des actifs d’Independence Lead Mines Company (« Independence »), y compris tous les intérêts et redevances dus à Independence, ainsi que les concessions minières liées à l’accord d’exploitation conclu avec Hecla Limited qui a été cédé à Silver Hunter.

La principale technique d’extraction employée à la mine Lucky Friday est l’exploitation par tranches montantes remblayées à l’aide de rampes d’accès. Cette méthode fait appel à de l’équipement monté sur des pneus en caoutchouc pour accéder aux filons grâce à des rampes développées à l’extérieur du corps minéralisé. Une fois une tranche détachée sur le long de la faille, elle est remblayée grâce à des résidus cimentés (remblai) et on assure un accès à la tranche suivante, au-dessus ou en dessous, à l’aide du système de rampes.

Le processus d’exploitation minière comporte trois étapes : le développement, la production et le remblayage.

Développement : le forage, ou la phase où l’on accède au minerai.
Grâce à des plans élaborés par les services de géologie et d’ingénierie, les mineurs forent des tunnels de 3,7 m (12 pi) de diamètre qui donnent accès aux diverses zones minéralisées visées.

Production : la phase d’extraction.
La méthode d’extraction dépendra de la nature géologique du corps minéralisé en question. L’extraction à partir des corps minéralisés les plus minces peut être réalisée grâce à des méthodes conventionnelles (racleurs et foreuses à béquille), pour des largeurs aussi faibles que 90 cm (3 pi). Pour les corps minéralisés de plus grande taille, nous employons des méthodes d’extraction mécanisée et faisons appel à de l’équipement de grande taille monté sur des pneus en caoutchouc, pour des largeurs pouvant atteindre 6,1 m (20 pi).

Remblayage : la phase de remplacement.
Les vides créés durant la phase de production sont remplis grâce à une combinaison de résidus (stérile) et de ciment. Le processus de remblayage stabilise la production de vides et permet d’extraire le minerai situé à côté, au-dessus et même en-dessous de la zone remblayée.

Exploration

En 2014 à la mine Lucky Friday, le forage à partir de la station de la rampe 6200-56 nous a permis de faire passer les ressources du filon 30 et des filons intermédiaires (filons 4, 20, 41, 50, 70 et 90) situées entre les niveaux 6500 et 7800 de la catégorie « inférées » à « indiquées » sous le prolongement prévu des chantiers 15 et 16. Les intersections de forage continuent de présenter une forte teneur en argent, ce qui renforce la probabilité de trouver une minéralisation de teneur encore plus élevée en profondeur. Voici une partie des résultats du forage : 47,2 onces d’argent par tonne, 5,1 % de zinc et 34.2 % de plomb sur 2,35 m (7,7 pi) (filon 30), 45,6 onces d’argent par tonne, 0.2 % de zinc et 14,0 % de plomb sur 2,37 m (7,8 pi) (filon 4) et 24,5 onces d’argent par tonne, 1,9 % de zinc et 10,8 % de plomb sur 2,25 m (7,4 pi) (filon 20).

Lucky Friday a affiché une hausse de 2,1 % des réserves prouvées et probables d’argent qui atteignent cette année 78,9 millions d’onces, pour une teneur en argent moyenne plus élevée de 1,3 once par tonne et une teneur en plomb de 0,8 % plus élevée. Le total des ressources mesurées et indiquées a augmenté de 7,7 % pour passer à 125 millions d’onces d’argent, alors que les ressources inférées ont chuté de 25 % pour atteindre 41,2 millions d’onces d’argent. L’accroissement des réserves fait suite à la conversion des ressources comprises dans le modèle de durée de vie de la mine et inclut le minerai provenant des filons intermédiaires qui composent les chantiers « subsidiaires » destinées à l’extraction du filon 30.

En raison des réserves importantes à Lucky Friday et de la pénurie actuelle de plateformes de forage d’exploration, ces dernières ont été mises hors service, et aucun forage souterrain n’est prévu en 2015.

Plans d’avenir

Notre objectif est d’accéder à de nouvelles ressources afin de prolonger davantage la durée de vie de la mine Lucky Friday. Aujourd’hui, nous pensons que seulement un tiers des tonnes et la moitié des onces enfouies sous la surface à Lucky Friday sont incluses dans la durée de vie actuelle de la mine. Hecla considère que la mine Lucky Friday offre d’excellentes perspectives de croissance.

Puits no 4

Le projet du puits no 4, un puits interne à la mine Lucky Friday, est censé, une fois terminé, offrir un accès plus en profondeur afin d’accroître la production de la mine et la durée de son exploitation. La mouture actuelle du projet du puits no 4 prévoit une prolongation jusqu’au niveau 8800 (2682 m). Hecla a commencé ses activités d’ingénierie et de construction au puits no 4 à la fin 2008, et le conseil d’administration a donné son approbation finale au projet en août 2011.

Le projet du puits no 4 constitue un projet de croissance clé, et l’excavation en est maintenant au niveau 8500. Le projet du puits no 4 est complété à environ 90 %, et son achèvement est prévu plus tard cette année, ce qui nous donnera accès à des zones offrant des teneurs plus élevées dès 2018, une fois le développement connexe terminé. Le coût du projet du puits no 4 est estimé à environ 225 millions de dollars, avec environ 20 millions de dollars à dépenser cette année.