Monte Cristo Nevada

La propriété Monte Cristo, qui fait 26 kilomètres carrés (10 milles carrés), est située dans le district minier historique de Gilbert sur le flanc nord-est de la chaîne de montagnes Monte Cristo (Esmeralda County, Nevada), à environ 39 km (24 milles) de Tonopah (Nevada). Cette propriété et ses environs ont déjà fait l’objet d’une exploration ciblant les métaux précieux et d’activités d’extraction à petite échelle depuis la découverte d’une minéralisation épithermale à forte teneur en or près de la ville de Gilbert en 1924.

Map - Monte Cristo
Vue d’ensemble et historique

Les plus anciennes traces d’activités minières dans le district de Gilbert remontent, selon les registres, aux années 1890, quand la mine Carrie produisait de petites quantités de plomb et d’argent. C’est là que des galeries souterraines peu profondes ont permis d’exploiter des filons de quartz contenant de la galène et de la tétraédrite. Depuis la découverte d’or en 1924, une production souterraine restreinte a eu lieu à de faibles profondeurs dans les structures de filons Last Hope, Black Mammoth et Monte Cristo. L’exploration moderne a commencé au début des années 1970 et était axée sur une minéralisation de cuivre porphyrique. Ces activités ont permis la découverte d’or pouvant être extrait à ciel ouvert au début des années 1980. Dès 1988, Kincaid Exploration and Mining Co (Kemco) a amorcé des activités de lixiviation en tas à partir du puits McLean. Aucune autre production n’a eu lieu depuis cette époque. Hecla a acquis la propriété Monte Cristo en 2012.

Exploration

Monte Cristo se trouve dans la zone structurale de Walker Lane qui abrite de la minéralisation aurifère et argentifère épithermale dans au moins quatre filons sous-parallèles aux structures de filons orientées vers le nord-nord-est (McLean Lode, Last Hope, Black Mammoth et Monte Cristo). Ces structures de filons minéralisés sub-parallèles semblent être soumises à une faille décrochante à l’échelle du district (zone de failles Gilbert-Norman Mill) qui est orientée vers le nord-nord-est, puis nord-sud. Cette faille sépare des corps rhyolitiques et pyroclastiques, des filons de rhyolite intrusifs et des dômes de rhyolite légèrement plus anciens (ère tertiaire) situés à l’est et des écoulements et lahars andésitiques plus récents (ère tertiaire toujours) situés à l’ouest.

De larges zones d’altération par hydrogénosulfate sont présentes à la surface le long de la faille décrochante, et ce sont elles qui ont fait l’objet des activités d’exploration, jadis et à l’heure actuelle. La minéralisation aurifère et argentifère est nichée dans une série de filons de quartz épisodiques, de brèches de filon, de brèches fluidisées et de zones de stockwerk. L’or natif associé ou non à de la pyrite dans des réseaux de filons de quartz est le style de minéralisation aurifère le plus commun à Monte Cristo.

Les activités d’exploration réalisées depuis l’acquisition de la propriété par Hecla en 2012 comprennent une cartographie géologique détaillée, un échantillonnage restreint visant la pierre concassée et les sols, la reprise de la consignation de données de forage sur la propriété totalisant plus de 11 582 m (38 000 pi), et enfin une quantité limitée de forage de carotte. Ces travaux nous ont permis d’établir des cibles de priorité 1, dont Black Mammoth, Norman Mill et des prolongations des ressources dans la zone McLean Lode.

Plans d’avenir

Nous allons poursuivre une exploration et une évaluation systématiques de la propriété Monte Cristo au cours des prochaines années. Cette poursuite de l’exploration et de l’évaluation comprendra de la cartographie géologique additionnelle, l’échantillonnage de pierre concassée et de sols, la réalisation et l’analyse d’une coupe géologique transversale de l’ensemble du district, du forage des cibles de priorité 1 ainsi que la progression vers la phase de forage des cibles de priorité inférieure.