Opinaca/Wildcat Baie James (Québec)

Le projet Opinaca-Wildcat se trouve à 320 km (199 miles) au nord de Matagami dans le territoire de la baie James (Québec, Canada).

Map - Opinaca/Wildcat
Vue d’ensemble et historique

Le projet est composé de deux propriétés, soit Opinaca pour laquelle Hecla Québec est en voie d’acquérir une participation de 50 % auprès d’Everton Resources et d’Azimut Exploration, et Wildcat, une propriété exclusive d’Hecla Québec. Au total, ces propriétés regroupent 669 concessions minières sur une superficie de 34 972 hectares (135 milles carrés) près de la propriété de la mine Éléonore de Goldcorp, un gîte d’or primaire qui contient plus de 9 millions d’onces à une teneur de 0,18 once par tonne.

Ressources

Nous n’avons déclaré aucune ressource conforme au Règlement 43-101 pour les propriétés Opinaca et Wildcat.

Exploration

Les propriétés Opinaca et Wildcat chevauchent la zone de contact entre la sous-province de roches métasédimentaires Opinaca et la sous-province volcano-plutonique La Grande. La sous-province Opinaca, située au nord de la zone de contact, est principalement composée de paragneiss migmatisé et de diatexite, alors que la sous-province La Grande, au sud, se compose de couches de sédiments, de conglomérats polygéniques et d’intrusions granitiques.

Deux occurrences aurifères ont été découvertes dans la sous-province Opinaca, et douze dans la sous-province La Grande. La plupart de ces occurrences aurifères se trouvent dans la formation sédimentaire Low, près de la zone de contact entre les deux sous-provinces et en lien étroit avec les zones d’altération hydrothermale. La minéralisation aurifère est associée aux filons de quartz-tourmaline-arsénopyrite, aux zones de remplacement quartz-feldspath-pyrite-pyrrhotite, à la minéralisation disséminée de pyrite-pyrrhotite et au métasomatisme de silicate calcique. Le cadre géologique et les types de minéralisation aurifère et d’altérations sont semblables à ceux du gisement Roberto de la mine Éléonore.

Depuis 2010, Hecla Québec a mené à bien des programmes de prospection, de cartographie, de décapage des affleurements et d’échantillonnage par saignées, des levés magnétiques terrestres et aériens, des levés de polarisation provoquée, des reconnaissances du sol et de till MMI (ions métalliques mobiles), pour un total de 44 forages au diamant. Ces efforts nous ont permis d’améliorer nos connaissances géologiques sur les occurrences aurifères connues comme les cibles Claude et Manuel, en plus de mener à la découverte des venues Autor, Mousson, Brad, Brad Jr., Emma et Panda.

Plans d’avenir

Au cours des prochaines années, le travail d’exploration sur le terrain sera axé sur les cibles Claude et Manuel ainsi que sur les indices aurifères situés entre les zones des cibles Autor et Panda. L’exploration future portera éventuellement sur les zones inexplorées des propriétés Opinaca et Wildcat.