San Sebastian Durango (Mexico)

San Sebastian est le dernier or et d’argent mienne acquis par Hecla, et a commencé à exploiter le minerai en Décembre à 2015. Les concessions d’Hecla à San Sebastian sont situées au centre de la célèbre ceinture argentifère mexicaine et couvrent environ 42 hectares (162 milles carrés). C’est au sein de ce secteur que se trouvent les systèmes de filons Francine, Hugh Zone, Middle et Don Sergio-Andrea, ainsi que de nombreuses cibles d’exploration prometteuses.

En 2017, la mine a produit 3,3 millions d’onces d’argent et la production d’or était pour de 25 177 onces. On prévoit que la mine permettra de produire 2,0 à 2,5 millions d’ounces d’argent et à 13 000 à 17 000 onces d’or en 2018.

Aviso de Privacidad PDF

Map - San Sebastian
Vue d’ensemble et historique

Nous avons maintenant défini les filons East Francine, Andrea, Middle et North sur une étendue longitudinale qui atteint presque 8 km (5 milles), et ces filons sont ouverts le long de la faille et en profondeur. Les portions près de la surface des filons East Francine, North et Middle offrent également des minéralisations qui sont appropriés pour à une mine à ciel ouvert.

La mine de haute qualité devrait fonctionner pendant 18 mois à deux ans. Les investissements en capital est minimisé par la location d’un moulin à proximité, des tiers et en utilisant les mineurs contractuels. Le projet devrait avoir un TRI d’environ 400 % et de produire 3,0 millions d’onces d’argent et 20 000 onces d’or en 2016 à un coût décaissé, après des sous-produits, de 2,00 $ par once d’argent. Les investissements en capital devrait être de 2 millions $ en 2016.

Hecla a exploité la mine souterraine San Sebastian sur cette propriété de 2001 à 2005. Durant cette période, la mine a produit 545 476 tonnes de minerai contenant 177 541 onces d’or et 11,6 millions d’onces d’argent à partir du filon Francine à une teneur moyenne de 0,32 once d’or et 22,5 onces d’argent par tonne, ce qui en faisait l’un des producteurs au Mexique affichant les teneurs les plus élevées. Il y a déjà longtemps que les géologues d’Hecla ont compris que le district avait de fortes chances d’abriter de la minéralisation à teneur élevée similaire, si bien que l’entreprise a amorcé en 1999, l’année où elle a pris le contrôle du district, un programme d’exploration systématique qui se poursuit sans interruption depuis ce temps.

Dans le district, la minéralisation se trouve dans de la roche sédimentaire et se trouve sous son contrôle structural. La production tirée du filon Francine de 2001 à 2005 puisait dans un filon à forte teneur en argent comportant également une importante minéralisation aurifère. La production issue du filon Don Sergio est quant à elle tirée d’un filon à forte teneur aurifère situé près de la surface qui comprend également une minéralisation argentifère.

La zone Hugh, découverte en 2005, représente une prolongation en aval-pendage du filon Francine, dont la vie productive est terminée. Compte tenu des nouvelles découvertes réalisées dans ce district et de ce que nous savons sur la zone Hugh, nous avons entrepris une étude de préfaisabilité dont l’objectif est d’analyser le potentiel que recèle la reprise de la production pour ce projet. Les ressources de la zone Hugh contiennent 9,2 millions d’onces d’argent, 14 300 onces d’or, 23 450 tonnes de cuivre, 33 020 tonnes de plomb et 49 930 tonnes de zinc. La nouvelle étude abordera les synergies opérationnelles qu’il est possible de tirer avec les filons avoisinants (East Francine, Middle et North), d’où on tire des interceptions de forage à teneurs élevées depuis 2012.

Exploration

En 2004, on a découvert de la minéralisation à environ 150 m (480 pi) sous la portion du filon Francine qui a déjà été exploité. Cette zone appelée Hugh, située plus en profondeur, n’a pas encore fait l’objet d’activités d’extraction et présente des ressources polymétalliques (Ag-Au-Cu-Pb-Zn) de 488 030 tonnes qui contiennent environ 3,4 millions d’onces d’argent, 12 500 onces d’or, 18 900 tonnes de zinc, 14 538 tonnes de plomb et 8817 tonnes de cuivre en ce qui a trait aux ressources indiquées, et 6,4 millions d’onces d’argent, 6000 onces d’or, 31 900 tonnes de zinc, 22 433 tonnes de plomb et 18 790 tonnes de cuivre en ce qui a trait aux ressources inférées. Des études visant à établir la production possible et à optimiser les activités d’extraction sont en cours dans la zone Hugh, et portent également sur des ressources récemment découvertes dans le district.

Le filon East Francine, récemment découvert, constitue un prolongement de la faille du filon Francine, qui a été exploité en raison de teneurs élevées. Nous avons maintenant délimité ce filon sur 400 m (1300 pi) le long de la faille à une profondeur de 200 m (650 pi), ce qui nous a permis de révéler de la minéralisation supergène et oxydée. Nous avons réalisé des forages d’extension systématiques au sud-est de la faille de San Ricardo au cours du premier trimestre. Le forage intercalaire entre les zones de forage antérieures et celles qui sont situées en périphérie nous a permis de confirmer une expansion d’une zone près de la surface associée à enrichissement supergène. Des forages récents plus en profondeur à l’est de la faille San Ricardo ont croisé une minéralisation élevée à proximité de zones que nous avons exploitées antérieurement à la mine San Sebastian. Les intersections de forage ont révélé 1,54 once d’or et 288,6 onces d’argent par tonne sur 3,2 m (10,5 pi), 0,30 once d’or et 17,3 onces d’argent par tonne sur 4,1 m (13,4 pi) ainsi que 0,56 once d’or et 9,8 onces d’argent par tonne sur 1,6 m (5,2 pi).

Le filon East Francine a été initialement associé à des ressources indiquées d’équivalent d’argent de 4,5 millions d’onces à une teneur moyenne de 0,22 once d’or et 64,1 onces d’argent par tonne et à des ressources inférées de 2,6 millions d’onces à une teneur moyenne de 0,20 once d’or et 18,5 onces d’argent par tonne. L’ensemble de ces ressources se trouve à 100 m ou moins de la surface.

En 2012, un nouvel examen visant à établir le potentiel des environs de la mine a entraîné la découverte de nouvelle minéralisation dans le filon Middle qui se trouve à environ 250 m au nord du filon Francine.

Nous avons délimité le filon Middle sur pratiquement 2 km (6500 pi) le long de la faille et à une profondeur supérieure à 300 m (1000 pi). Nos forages récents associés au filon Middle nous ont permis de délimiter une nouvelle zone de minéralisation près de la surface au sud-est de la faille San Ricardo. Au premier trimestre, les résultats de nos forages font état de 0,29 once d’or et 6,7 onces d’argent par tonne sur 2,7 m (8,9 pi) et de 0,21 once d’or et 7,6 onces d’argent par tonne sur 2,4 m (7,8 pi).

Le filon Middle est maintenant associé à des ressources indiquées d’équivalent d’argent de 13,9 millions d’onces à une teneur moyenne de 0,06 once d’or et 13,1 onces d’argent et à des ressources inférées de 0,5 million d’onces à une teneur moyenne de 0,01 once d’or et 6,2 onces d’argent par tonne. Cela représente une augmentation des ressources indiquées de 13 %, et de près de 500 % par rapport aux données du 31 décembre 2013. La plupart de ces ressources se trouvent à 250 mètres ou moins de la surface, et il est même possible que certaines portions conviennent à une exploitation par mine à ciel ouvert.

Le filon North est associé à une zone minéralisée qui s’étend sur plus de 1050 m (3450 pi) le long de la faille à une profondeur de 200 m (650 pi) et qui demeure ouverte dans les deux directions le long de la faille et en profondeur. Des intersections récentes du filon North ont révélé, à l’est de la faille de San Ricardo, 0,40 once d’or et 4,2 onces d’argent par tonne sur 2,4 m (7,8 pi), 0,02 once d’or et 18,3 onces d’argent par tonne sur 2 m (6,4 pi) et 0,10 once d’or et 18,4 onces d’argent par tonne sur 1,1 m (3,6 pi). Le filon East Francine a été initialement associé à des ressources indiquées d’équivalent d’argent de 4,9 millions d’onces à une teneur moyenne de 0,10 once d’or et 4,5 onces d’argent par tonne et à des ressources inférées de 1,2 million d’onces à une teneur moyenne de 0,09 once d’or et 4,2 onces d’argent par tonne. L’ensemble de ces ressources se trouve à 150 m ou moins de la surface.

Le filon Andrea est une ressource riche en argent et en or située à environ six kilomètres au sud du filon East Francine. Le forage réalisé en 2011 et 2012 au filon Andrea a permis de tripler, et même plus, l’étendue longitudinale de cette structure qui s’établit maintenant à 2,4 km (1,5 mille). Le forage a également permis de délimiter deux zones aurifères et argentifères à teneurs plus élevées au sein de ce filon, soit une zone moins profonde au nord-ouest et une zone plus profonde au sud-est. La zone nord-ouest, où l’or domine, présente des affleurements à la surface, est oxydée pour les 75 premiers mètres et peut être suivi sur 800 mètres. La largeur des filons va de 0,5 à 4,5 mètres, et la teneur se chiffre entre 0,5 à 4,5 grammes d’or et entre 204 et 378,4 grammes d’argent par tonne. Selon des calculs de 2013, les ressources du filon Andrea représentent 3 millions de tonnes, pour 8,0 millions d’onces d’argent et 158 000 onces d’or sous forme de ressources inférées.

À une plus grande distance de la mine, un programme de forage à percussion (RAB) et de creusement de tranchées a été mis en œuvre en vue d’évaluer une grande zone très prometteuse recouverte de sol située au nord-ouest et au sud-est de la région de la mine. Le forage à percussion a permis de croiser, à partir des filons principaux, les filons Middle, riches en métaux précieux, à l’intérieur de 1,6 km (1 mille) le long de la faille, en direction nord-ouest et sud-est. Le programme a de plus permis de noter plusieurs anomalies aurifères et argentifères, et potentiellement un système de filons épithermaux sans affleurement qui a été remarqué dans cette zone, sous une bonne épaisseur de couverture de sol. Cette zone, tout comme un certain nombre d’autres cibles d’exploration très prometteuses situées sur les vastes propriétés d’Hecla, n’en est qu’aux premières phases d’évaluation.

Les travaux d’exploration et de forage intercalaire à San Sebastian au cours du premier semestre 2015 ont permis d’accroître les ressources et d’améliorer la fiabilité des ressources près de la surface et de les convertir ainsi en ressources mesurées ou indiquées. Tous les modèles de ressources font actuellement l’objet d’une mise à jour. La mise à jour des modèles du plan de minage pour chaque filon devrait être achevée d’ici la fin de l’année. On s’attend à ce qu’elle présente des estimations de production supérieures à celles figurant dans l’analyse économique préliminaire.

En 2017, les 144 197 tonnes traitées à l’usine contenaient 3,45 millions d’onces d’argent et 26 676 onces d’or.  La production d’argent et d’or a été remplacée, les réserves d’or ont augmenté de 6 100 onces (17 %) et les réserves d’argent ont diminué de 80 000 onces (1 %).  Les activités d’extraction à ciel ouvert ont cessé en fin d’année et nous sommes passés à l’extraction souterraine le long du filon Middle.  À la fin de l’année, nous détenions un stock de minerai comprenant 711 700 onces d’argent et 5 800 onces d’or.  Les ressources minérales indiquées comprennent 8 795 900 d’onces d’argent et 103 000 onces d’or, ce qui représente une hausse de 6 % pour l’argent et une diminution de 10 % pour l’or en raison d’une conversion des réserves souterraines du filon Middle.  Les ressources inférées ont augmenté de 4 % pour l’argent et de 7 % pour l’or, mais une partie considérable de la zone Hugh qui a été visée par les travaux de forage n’était alors pas comprise dans les ressources inférées, ce qui devrait être le cas cette année.

À San Sebastian, le développement le plus important prend la forme d’une détermination et d’une expansion de la minéralisation polymétallique de la zone Hugh du filon Francine ainsi que du filon West Middle.  Les ressources polymétalliques ou sulfureuses indiquées actuelles de 531 900 tonnes comprennent 3,7 millions d’onces d’argent, 15 800 onces d’or, 15 520 tonnes de plomb, 20 350 tonnes de zinc et 9 020 tonnes de cuivre. De plus, une ressource inférée de 1,3 million de tonnes comprend 6,7 millions d’onces d’argent, 7 800 onces d’or, 23 660 tonnes de plomb, 33 770 tonnes de zinc et 19 520 tonnes de cuivre.   Au deuxième semestre de 2017, des travaux de forage ont permis de délimiter des prolongements considérables de la zone Hugh à l’est et à l’ouest, et de découvrir une minéralisation polymétallique dans la partie ouest du filon Middle. Les ressources actuelles comprennent une partie de la minéralisation polymétallique rencontrée lors des forages associés au filon Middle, mais ne comprennent pas encore les prolongements de 91 m (300 pi) de minéralisation à forte teneur vers l’est et vers l’ouest, au-delà des limites actuelles des ressources de la zone Hugh.

Durant le quatrième trimestre de 2017, des activités d’exploration ciblant la minéralisation polymétallique réalisées à l’aide de trois carottiers nous ont permis de découvrir de nouvelles zones à teneur élevée le long des filons Middle et Francine.

Le forage dans la zone 97, le long du filon West Middle, ciblait une nouvelle zone de minéralisation polymétallique à teneur élevée comportant des caractéristiques comparables à la minéralisation de la zone Hugh du filon Francine.  La zone 97 se prolonge sur une étendue longitudinale de 305 m (1 000 pi) le long de la faille et sur 229 m (750 pi) en aval-pendage. Elle est ouverte en profondeur ainsi qu’en direction est.  Cette minéralisation se situe à entre 30 et 90 m (100 à 300 pi) sous la nouvelle rampe souterraine sous le filon Middle et des travaux préparatoires dans une nouvelle galerie ayant comme objectif de faciliter l’échantillonnage en vrac de la minéralisation polymétallique ont commencé cette année.  Des résultats d’analyses récentes provenant de travaux de forage d’extension révèlent des teneurs de 10,2 onces d’argent par tonne, 3 % de cuivre, 10 % de plomb et 18 % de zinc sur 1,3 m (4,4 pi) et 12,0 onces d’argent par tonne, 4 % de cuivre, 6 % de plomb, et 9 % de zinc sur 1,6 m (5,4 pi).  Des travaux de forage devraient être entrepris en direction est et à une profondeur de 305 m (1 000 pi) pour évaluer les probabilités de prolongement de la minéralisation polymétallique le long de la faille sous les 914 m (3 000 pi).

Les travaux de forage dans le filon Francine continuent de recouper une riche minéralisation polymétallique se prolongeant sur 183 m (600 pi) à l’ouest et sur 244 m (800 pi) à l’est de la zone Hugh actuelle, pour un total de 1 524 m (5 000 pi) d’étendue longitudinale le long de la faille.  De récents intercepts issus des filons nous suggèrent que cette minéralisation polymétallique se situe plus près de la surface en direction ouest.  Des résultats d’analyses récentes provenant de travaux de forage dans le filon Francine révèlent des teneurs de 9,2 onces d’argent par tonne, 2 % de cuivre, 5 % de plomb, et 5 % de zinc sur 1,9 m (6,3 pi) en direction est et 12,8 onces d’argent par tonne, 2 % de cuivre, 4 % de plomb et 6 % de zinc sur 1,1 m (3,6 pi) en direction ouest.

Comme nous l’avons indiqué au dernier trimestre, un puits de forage se situant à 762 m (2 500 pi) à l’ouest de la zone Hugh recoupe un filon polymétallique de plus de six pieds d’épaisseur réelle. Des résultats d’analyse provenant de travaux de forage d’extension dans cette zone révèlent des teneurs de 9,1 onces d’argent par tonne, 3 % de cuivre, 3 % de plomb et 4 % de zinc sur 0,8 m (2,6 pi). Le filon correspond à l’une des intersections les plus à l’ouest le long du filon Francine et est largement ouvert entre les plus récents forages réalisés à l’ouest de la zone Hugh.

Les travaux de forage se poursuivent en vue d’accroître les ressources et d’évaluer les cibles polymétalliques le long des filons Middle et Francine. Le plan consiste également à évaluer la minéralisation d’oxydes près de la surface dans les filons Provessor, North et Esperanza.

Plans d’avenir

Nos activités d’extraction à ciel ouvert ont pris fin comme prévu en 2017, et l’usine traite actuellement les piles de stockage de minerai et le minerai d’origine souterraine, en attente d’une hausse de la production de la mine souterraine au début 2018.

Hecla a conclu un accord de traitement en sous-traitance avec Excellon Resources Inc., dans lequel du minerai sulfuré provenant de la mine San Sebastian serait transporté par camion sur une distance de 42 km (26 milles) vers l’usine de traitement par flottation d’Excellon à Miguel Auza, dans la région de Zacatecas. Excellon fournira à Hecla une capacité quotidienne de traitement de 440 tonnes et l’usine sera modernisée en temps opportun pour utiliser un circuit de flottation du cuivre. Au troisième trimestre, la mine prélèvera un échantillon en vrac et, s’il est positif, le traitement du minerai sulfuré pourrait débuter en 2019. Le minerai sulfuré de San Sebastian est associé cinq ans d’exploitation de la mine ainsi qu’à un potentiel d’augmentation considérable grâce aux découvertes d’exploration récentes.